- Le monde n’a besoin de rien, la raison et l’amour sont des moyens dont l’homme dispose pour suppléer l’instinct de survie de l’espèce.
- La raison seule ne peut suffire, nous rendrait-elle moins ‘humains’ ?
- Les bases sur lesquelles on raisonne influencent les conclusions, pour éviter d’être semblable au robot soumis à sa programmation, il faudrait examiner les assises avec méthode.
- La raison est un outil de validation du savoir, elle peut être utilisée à combattre l’obscurantisme.
- Être raisonnable combine l’aspect cognitif et affectif, mais bride la créativité.
- L’amour porte à la bienveillance, base de relations de confiance pour oser.
- L’amour ‘souci de l’autre’, met à l’écoute, aide à la cohésion du groupe.
- Les deux ne sont pas incompatibles, l’amour donne l’élan, l’énergie, et la raison l’efficacité.
- La raison fournit un cadre dans lequel l’amour s’insère.