- ‘Gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple’ (A. Lincoln).
- Elle se distingue sur le plan quantitatif de la monarchie ou de l’oligarchie, et qualitatif de l’aristocratie.
- L’assentiment du peuple à être gouverné suppose le respect des lois, et est défini par une constitution.
- La souveraineté du peuple s’exerce selon le mode de désignation de ceux qui exercent le pouvoir, tirage au sort ou délégation à des représentants, gouvernement majoritaire ou de coalition.
- Le suffrage universel suppose la capacité d’un choix éclairé.
- La capacité présume la faculté d’apprentissage, l’instruction publique en garantit la possibilité.
- La multiplicité des structures rend la connaissance des institutions malaisée.
- L’éclairage demande une information indépendante et l’accès aux données actuelles.
- Une société peut être jugée à son dynamisme, la citoyenneté ne se limite pas au vote.
- La liberté d'expression et de d'association appuient l'exercice de la citoyenneté, la séparation des pouvoirs garantit des dérives totalitaires.
- Gouverner n’est pas uniquement gérer, mais aussi orienter à long terme.
- La légitimité vient d’élections libres par des citoyens informés.